Signez maintenant les deux référendums et aidez-nous à protéger la nature et le climat !

  • Non à la destruction de la nature et des terres agricoles : Les routes nuisent à la biodiversité, aux zones protégées et aux réserves en eau potable.
  • Non à l’accroissement de la circulation : augmenter la capacité du réseau routier attire davantage de véhicules et saborde les efforts de protection du climat.
  • Non à l’engloutissement des fonds publics : ces routes démesurées vont coûter plus d’un demi-milliard de francs aux contribuables.
  • Les référendums ouvrent la voie à de meilleures solutions – pour l’homme comme pour la nature.

En savoir plus